Le poème du mardi

“Anne” de Paul Valéry

Anne Anne qui se mélange au drap pâle et délaisse Des cheveux endormis sur ses yeux mal ouverts Mire ses bras lointains tournés avec mollesse Sur la peau sans couleur du ventre découvert. Elle vide, elle enfle d’ombre sa gorge lente, Et comme un souvenir pressant ses propres chairs, Une bouche brisée et pleine d’eau […]