A écouter

L’érotisme (3/4) Le kâmasûtra sens dessus dessous

Les Chemins de la philosophie sur France culture, a consacré 4 émissions sur le thème de l’érotisme.

Cette seconde émission a pour invité Frédéric Boyer

Frédéric Boyer nous guide à travers ce théâtre de l’érotisme aux milles facettes. Alors en route, en scène ! Venez renforcer votre amour sur les chemins du plaisir et de la philosophie.

Il ne faut pas réduire le Kâmasûtra, à une liste de positions et de techniques sexuelles : si celles-ci sont importantes, elles ne sont qu’un moyen parmi d’autres afin atteindre le plaisir. Ce manuel est un art d’aimer, mais peut-on enseigner l’amour ?

Le texte du jour

« L’Amour est une réalisation de soi par l’impulsion de l’esprit et de l’imagination, qui sollicite l’oreille, la peau, l’œil, la langue, le nez. Mais l’Amour principalement, c’est la recherche des plaisirs : profiter de leurs fruits et de l’expression de soi dans l’excitation sensuelle provoquée par des attouchements spéciaux. S’initier aux plaisirs avec le Kâmasûtra en compagnie de citadins raffinés et experts. […] Mais la vie sexuelle, par elle-même, est une vie animale au jour le jour, et sa conduite n’est pas digne d’un écrit, selon les Maîtres.

Objection : un homme et une femme ont besoin l’un de l’autre pour s’unir, et il leur faut une voie. Et pour Vatsyayana, cette voie à suivre, c’est le Kâmasûtra. La vie animale, au contraire, est une vie nue. Les femelles ne s’accouplent qu’à la saison des amours, selon la lune et le soleil, dans l’ignorance et par tous les moyens.

Kâmasûtra. Exactement comme un cheval fou de Vatsyayana, P.O.L, traduction Frédéric Boyer (2015), p. 57.

Lectures

Kâmasûtra. Exactement comme un cheval fou. de Vatsyayana, P.O.L, traduction Frédéric Boyer (2015), p. 57.

Kâmasûtra. Exactement comme un cheval fou. de Vatsyayana, P.O.L, traduction Frédéric Boyer (2015), partie 2 : « Faire l’amour », Chapitre 7 « coups cris et gémissements » p. 127.

Références musicales

Jane Birkin et Serge Gainsbourg, 69 Année érotique

Ravi Shankar , Prabhati (basé sur le raga gunkali)

Ravi Shankar , Tabla – Dhwani

Colette Renard, Les nuits d’une demoiselle


Laisser un commentaire